Coustarelle-Vabrès

Ancienne calade, voie de communication pavée, entre la Ville haute ( Vabre) et la Vallée du Gijou (Vabrès) en direction de Lacaze.

 

coustarelle1
coustarelle2
coustarelle3
coustarelle4
1/4
On remarque les murs de shistes, aux pierres alignées verticalement, mode de construction dit wisighotique que l'on retrouve sur de nombreux vestiges de la vallée du Gijou.
Accès à la Coustarelle par la Rue Vieille
Linteau remarquable sur une demeure de la ruelle : l'inscription " An 13" du calendrier révolutionnaire, soit année 1804/ 1805 de notre calendrier grégorien.
Linteau remarquable sur une demeure de la ruelle : l'inscription " An 13" du calendrier révolutionnaire, soit année 1804/ 1805 de notre calendrier grégorien.

Ce n'est qu'en 1844 que la rue de Vabrez remplacera la Coustarelle, malaisée et devenue trop étroite pour les attelages. Comme le souligne  David Loup, le maire, cette voie dessert : " Une filature de laine, une manufacture pour la préparation des cotons, plusieurs teinturerie et un grand nombre de fabricants."

vabres2
vabres2
1/2
Chaque quartier dispose de son lavoir qui est pour ses utilisatrices un lieu de sociabilité.
Chaque quartier dispose de son lavoir qui est pour ses utilisatrices un lieu de sociabilité.

 

La Caserne

la caserne

Linteau de la maison dite de la " Caserne" rappelant que  les Dragons du Roi y logeaient à l'époque des persécutions contre les Protestants.

La tradition rapporte que les Dragons gravissaient  à cheval, l'escalier de pierre,  à l'intérieur de la demeure.

linteau caserne